10 fautes d’orthographe et de grammaire à éradiquer de vos textes

03 Août 2020 | Rédaction web

Ah, le fléau de l’orthographe chez les Français. Une étude menée par le Figaro a révélé que près de 9 millions de Français rencontrent des difficultés graves avec la lecture et l’écriture. Les principales raisons ? Un système scolaire qui ne met pas assez l’accent sur ce point et des nouvelles technologies qui poussent les jeunes, comme les plus âgés d’ailleurs, à délaisser l’orthographe, la grammaire et la syntaxe. Voici donc un florilège des fautes d’orthographe les plus courantes, afin que je ne les retrouve plus jamais dans vos textes !

« Je vais au coiffeur »

Alors… NON ! Vous allez CHEZ le coiffeur.

Eh oui ! Lorsque le lieu en question est représenté par un métier ou une personne, alors la préposition « chez » s’impose. Vous allez chez le coiffeur, chez le médecin, comme vous allez chez Pierre, Paul ou Jacques.

En revanche, vous allez AU salon de coiffure. La préposition est « au » ou « à » devant les noms de lieux lorsque ces derniers désignent un local, un endroit… Bref, vous allez à la banque, au cinéma et au bureau.

Pensez à vérifier et corriger cette erreur fréquente !

Fautes d'orthographe

« La mère à Paul me conseille de suivre des cours d’orthographe »

Et elle a bien raison, car cette phrase contient une faute ! Selon les règles du bon usage, seule la préposition « de » marque l’appartenance. Ainsi, on dira « la voiture de Paul », mais aussi « la mère de Paul » et « la sœur de Paul ».

MAIS, ce serait bien trop mal connaître la langue française sans une petite exception. « De » marque bel et bien la possession entre deux noms. « À » s’impose cependant :

  • devant un pronom personnel : un ami à moi
  • dans certaines expressions figées : une bête à bon Dieu, une barbe à papa, un fils à papa, la faute à pas de chance, la bande à Bonnot ou à qui vous voulez.
à ou de

« Passe-moi des aulx »

C’est le piège ! Ici, la phrase de titre est juste. Eh oui, le nom « ail » au pluriel peut s’écrire correctement de deux façons différentes : le classique « ails », mais aussi le plus exotique « aulx ». Connaissiez-vous cette subtilité ?

Fautes d'orthographe ails aulx

« Au moins, nous avons un échappatoire »

Biiiip ! Échappatoire est un nom féminin. On dit donc « une échappatoire ». Mais ce n’est pas le seul nom féminin bafoué. Il y a aussi une alcôve, une amygdale, une anagramme, une autoroute, une espèce (et donc une espèce d’idiot), une météorite, une oasis, une octave, une orbite, une stalactite, une stalagmite… Bref, je m’arrête là, sinon l’article va commencer à être indigeste. Faisiez-vous ces fautes d’orthographe ?

Fautes d'orthographe un ou une échappatoire

« Tu verras, tu vas vite te remettre sur pieds »

Loupé ! On ne dirait pas comme ça, mais il faut dire que le mot « pied » nous joue pas mal de tours. Et on a vite fini de rédiger comme un pied… Pardonnez-moi pour ce jeu de mots 🙈

Dans l’expression « se mettre sur pied », « pied » est au singulier. Et ce n’est pas la seule locution à s’écrire au singulier. En voici la liste :

  • À pied (ex : se rendre au bureau à pied)
  • À pied sec (ex : passer une rivière à pied sec)
  • Au pied de la lettre (ex : prendre ses paroles au pied de la lettre) 
  • Au pied levé (ex : être remplacé au pied levé) 
  • De pied ferme (ex : attendre quelqu’un de pied ferme) 
  • Être à pied d’œuvre
  • Mettre à pied (ex : être mis à pied du jour au lendemain) 
  • Mettre pied à terre 
  • Perdre pied 
  • (Re)Mettre sur pied
Sur pieds ou sur pied

« Nous allons pallier à ton manque de compétences grâce à cette formation »

« Pallier » est un verbe transitif direct, ce qui signifie qu’il est directement suivi par le COD, sans la fameuse préposition « à ». On écrira donc « pallier vos lacunes en orthographe », et non « pallier à vos lacunes ».

Pour la petite histoire, « pallier » vient du latin « palliare« , qui signifie « couvrir d’un pallium », soit couvrir d’un manteau. Pallier quelque chose revient donc à cacher/dissimuler un manque.

Ah oui, et rien à voir avec le « palier » devant votre porte d’entrée.

Fautes d'orthographe "pallier à"

« Vous postulez à un emploi très technique »

Rien ne vous choque dans cette phrase ? C’est normal, l’erreur que nous allons voir fait partie des grandes fautes d’orthographe. Et faute d’avoir trouvé, voici la bonne écriture : « Vous postulez un emploi très technique ». Eh oui, le verbe « postuler » est transitif direct. Vous le savez désormais, cela signifie qu’il est directement suivi par le COD, sans la fameuse préposition « à » ou encore « pour ».

Bien entendu, je ne vais pas vous laisser partir sans une petite exception. Le verbe « postuler » se construit intransitivement quand il appartient à la langue du droit et signifie alors « s’occuper des actes nécessaires à l’instruction d’une affaire ».

« Des fois, j’ai du mal à m’endormir »

Avez-vous remarqué la faute de français cette fois-ci ? Trêve de suspense, il s’agit de « des fois ».

La confusion entre les adverbes de temps « Parfois » et « Quelquefois » et la locution adverbiale « Des fois » est une erreur très fréquente. Pourtant, nous disons bel et bien :

  • Parfois, j’ai du mal à m’endormir.
  • Quelquefois, je prends un somnifère pour m’endormir.
  • Au cas où je n’arriverais pas à m’endormir, je prends un livre.

Et non pas « des fois ». Mais alors, quand utilisons-nous cette foutue locution adverbiale ? « Des fois » s’emploie généralement pour marquer une éventualité et signifie alors « par hasard ». Exemple : « Tu n’aurais pas un briquet, des fois ? »

Cette locution s’emploie aussi pour faire état d’un désaccord. Exemple : « Non, mais des fois ! ». J’espère que vous ne ferez plus ces fautes d’orthographe !

Emploi de "Des fois"

« Quelque soit ton choix, je le respecterai »

Merci. Très noble intention. Mais attention, vous venez encore de faire une faute d’orthographe. On n’écrit jamais « quelque soit ». Non, jamais.

« Mais alors, qu’écrit-on ? » demande la foule en délire.

On écrira simplement « quel que soit ». Eh oui, ici, il s’agit bien de deux mots qui prennent le sens de « peu importe ».

  • Peu importe ton choix, je le respecterai.
  • Quel que soit ton choix, je le respecterai.

C’est bon, vous l’avez ? 😊

Attention, petite précision : « quel » s’accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte. On peut donc écrire « quels que soient », « quelle que soit », « quelles que soient »… Enfin, vous avez compris.

Fautes d'orthographe quelque soit ou quel que soit

« Les contenus se sont succédés »

Là aussi, nous sommes sur un beau morceau. « Les contenus se sont succédé », bien que très moche, est la version correcte. C’est ici une histoire de conjugaison, et plus précisément d’accord du participe passé. Reprenons depuis le début !

Avec l’auxiliaire être, le participe passé s’accorde systématiquement en genre et en nombre avec le sujet. Simple, basique. Avec l’auxiliaire avoir, les choses se compliquent. Le participe passé ne s’accorde plus avec le sujet, mais avec le COD quand celui-ci est placé devant. Et encore, je vous épargne les exceptions avec le participe passé suivi d’un infinitif et le participe passé précédé de « en » 😅

Et voilà qu’on arrive au participe passé avec les verbes pronominaux. Vous savez, ceux qui se construisent avec le pronom réfléchi « se ». Par exemple : se laver, se changer, se succéder…

Eh bien, sachez que ces verbes s’accordent eux aussi avec le COD, si ce dernier est placé devant. Comme pour l’auxiliaire « avoir  » finalement.

Exemple : « Elle s’est lavée. » MAIS « Elle s’est lavé les mains. »

« Okay, mais pourquoi cela ne fonctionne pas avec succédé ? » hurle toujours la même foule toujours en délire.

Car on dit « succéder à quelqu’un » et non pas « succéder quelqu’un ». En bref, le pronom « se » est ici un COI et non pas un COD.

Maîtriser l’orthographe, en bref

Grâce à cette rapide remise à niveau orthographique, vous n’avez plus aucune excuse ! Ces fautes d’orthographe, de grammaire ou encore ces fautes de syntaxe doivent être éradiquées de vos textes 💥 Pensez également à utiliser les correcteurs orthographiques disponibles en ligne ou payants (ex : Antidote ou Le Robert correcteur). Même s’ils ne sont pas infaillibles, ils permettent de limiter la casse. Pour une correction de la langue irréprochable, vous pouvez également faire corriger vos textes par un relecteur correcteur d’orthographe professionnel.

Conservez ces fautes de français sur Pinterest 👇

Fautes d'orthographe les plus courantes
Inès Sivignon
5 P'tits Tps

Abonnez-vous à ma (super) newsletter !

Au programme : de la rédaction, du freelancing et de la motivation pour vos projets

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Besoin d'une rédactrice web freelance ?

* NEWSLETTER

Abonnez-vous à ma newsletter mensuelle (tous les premiers lundis du mois) pour des conseils en rédaction et en freelancing, ainsi qu'une bonne dose de motivation !

Merci et à bientôt !

Pin It on Pinterest

Share This