Influenceurs et partenariats : comment trouver des collaborations ?

16 Sep 2019 | Blog, Marketing d'influence

Influenceurs et partenariats, une véritable histoire d’amour. 37 % avaient entre 0 et 1 000 followers lors de leur premier partenariat d’après Le Journal du CM. Les créateurs de contenu sont de plus en plus nombreux et les partenariats de plus en plus fréquents. Mais pas toujours facile de commencer une activité sur les réseaux sociaux et d’attirer l’attention des annonceurs. Grâce à cet article, la prospection made in social media n’aura plus aucun secret pour vous.

L’importance de la niche au travers d’une ligne éditoriale claire

Lifestyle, travel, food, fitness… Nombreuses sont les niches d’influence. Si j’avais déjà pu détailler les différentes catégories dans un précédent article, j’aimerais cette fois-ci vous aider à trouver VOTRE niche. En effet, toute personne souhaitant devenir influente sur les réseaux sociaux doit avoir quelque chose à apporter à une cible bien définie.

Cela semble finalement assez logique et s’explique dans la vie de tous les jours. Vous irez majoritairement acheter des affaires de sport dans un magasin de sport. Vous irez majoritairement acheter des vêtements dans une boutique de prêt-à-porter. Les commerces trop généralistes – que je qualifie de fourre-tout – attirent finalement des personnes très diverses, n’ont pas de public cible, ce qui peut rebuter les prospects.

Car oui, la niche permet avant tout de vous positionner en tant que spécialiste dans votre domaine. Les utilisateurs de la plateforme auront ainsi davantage confiance en vos propos sur un sujet donné plutôt qu’en une autre personne au contenu très généraliste. Vous gagnerez donc en légitimité et deviendrez un véritable leader d’opinion.

Influenceurs et partenariats : devenir un leader d'opinion
© Giphy

Mais alors, comment bien choisir sa niche ? Certains sites ou formateurs vous diront sans doute de sélectionner la niche qui rapporte le plus ou qui n’est pas « saturée ». Je ne partage pas ce point de vue. Votre présence sur un réseau social ne doit pas être générée par un besoin vénal ou un besoin de notoriété quelconque. Elle doit venir du plus profond de vos tripes. Pour faire simple, la niche idéale est celle qui vous passionne depuis toujours ou presque.

Une fois que vous aurez trouvé votre niche, vous devrez mettre en place une stratégie social media avec une ligne éditoriale claire, simple et précise. Cela passe notamment par le contenu des posts, le feed, etc.

Se faire remarquer par les marques

Si vous avez un compte avec énormément d’abonnés, avec un fort taux d’engagement et avec une ligne éditoriale forte, les marques viendront sans doute à vous en masse. Cependant, on commence tous par quelque part et souvent ce « quelque part » correspond à peu d’abonnés. Il faut toutefois souligner la montée en puissance de la nano-influence. Grâce à une récente étude réalisée par Digiday, on sait par exemple que les nano-influenceurs peuvent toucher jusqu’à 8,7 % de leur public contre 1,7 % chez les célébrités. Pour des budgets similaires, on arrive donc à des résultats cinq fois supérieurs.

Mais les collaborations ne tombent pas toutes du ciel et il faut parfois vous bouger le popotin en démarchant vous-même les marques qui vous intéressent. Pour cela, il existe différentes méthodes que je vais tenter de lister au sein de cet article.

Attirez l’attention des marques via votre compte social

Vous utilisez régulièrement un produit, vous adoreriez réaliser un partenariat avec une marque, mais vous restez passif et attendez patiemment que ça se passe. Si vous êtes mal à l’aise avec le démarchage direct, il existe bel et bien une solution permettant de faire venir les marques à vous. Et cette solution miracle s’appelle tout simplement : le tag.

Que ce soit en story ou en post-natif, parlez des produits que vous aimez et taguez la marque en question que ce soit via des mentions (@) ou des hashtags (#). Le marketeur ignore qui vous êtes, alors faites bonne impression ! Pour cela, préparez un visuel soigné, restez vous-même et les marques taguées s’intéresseront davantage à votre profil. Si toutes ne vous proposeront pas forcément un partenariat, elles auront néanmoins connaissance de votre existence, ce qui est déjà un premier pas pour une collaboration future.

Influenceurs et partenariats : se faire connaître par les marques
© Giphy

Démarchez les marques grâce à un mail professionnel et personnalisé

Il ne faut pas avoir peur de contacter directement les marques ; elles ne vont pas vous manger comme dirait l’autre. Cependant, il faut avoir une technique d’approche professionnelle qui convaincra à coup sûr les marques de collaborer avec vous ! Pour cela, il suffit de suivre ces quelques conseils.

Avant de rédiger votre mail, renseignez­-vous un maximum sur l’entreprise : ses valeurs, ses produits, ses objectifs. Reprenez les termes pertinents employés par la marque elle-même pour leur prouver que vous maîtrisez votre sujet.

Vient ensuite la rédaction du mail. Choisissez un objet attractif qui reste cependant clair sur vos intentions : « Partenariat avec une instagrameuse voyage survoltée ». Pour le corps du mail, je vous conseille de suivre la règle qui a longtemps fait ses preuves pour les lettres de motivation : JE, TU, NOUS. Autrement dit, présentez-vous dans un premier temps : nom, prénom, âge, métier, passion, etc. Parlez ensuite de votre compte, votre niche, votre nombre d’abonnés, votre taux d’engagement, bref toutes les informations en lien avec votre e-reputation. Parlez dans un second temps, de la marque (c’est le moment de noter toutes les informations trouvées lors de votre recherche) : pourquoi vous voudriez faire un partenariat avec elle, ce que vous aimez chez elle, vos valeurs communes… Pour terminer, parlez de ce que vous pourriez apporter à l’annonceur et ce qu’il vous apportera en retour. Bien entendu, soignez votre rédaction et évitez les fautes d’orthographe.

Il peut être également intéressant de joindre au mail un dossier, comme un communiqué de presse. Ce dernier présente votre activité réseau social chiffrée, votre cible, vos anciens posts sponsorisés dans le même domaine d’influence, vos compétences ainsi que votre offre.

Influenceurs et partenariats, les plateformes de mise en relation          

Des plateformes sont totalement consacrées à la mise en relation entre influenceurs et partenariats. Si la plupart recrutent à partir d’un minimum d’abonnées (généralement 5K), vous pouvez en trouver d’autres beaucoup plus accessibles. C’est par exemple le cas d’Influence4You, une plateforme SAAS d’influence marketing. Avec un réseau de près de 130 000 nano, micro et macro-influenceurs, l’application s’avère être un véritable levier pour ceux qui se lancent dans l’influence marketing.

Influenceurs et partenariats : Influence4You

Comment ça se passe ? L’influenceur digital s’inscrit sur la plateforme en choisissant sa langue et sa niche. Influence4You met ensuite à sa disposition toute une série de campagnes d’influence. Le potentiel ambassadeur lit le brief, vérifie qu’il correspond à la demande et postule directement en ligne. Deux options de rémunération s’offrent alors à lui :

  • soit il est récompensé en chèques-cadeaux, s’il ne dispose pas du statut autoentrepreneur.
  • soit il est rémunéré en fonction de son nombre de followers ou du nombre de vues sur la campagne.

Ce qu’il faut retenir

Vous l’aurez donc compris, pour être visible par les marques, vous devez tout d’abord développer votre propre image de marque authentique. Par la suite, il faudra savoir vous vendre ; un conseil qui marche d’ailleurs aussi bien pour les marques que pour vos futurs abonnés. Apprenez à mettre en valeur les produits et à vous créer un véritable dossier de presse pour postuler auprès de vos marques favorites. Ce n’est donc pas une question de followers, mais une question de niche et de personnal branding. Un processus qui vous demandera un peu de temps au début, mais qui s’avérera être un véritable investissement sur le long terme.

Inès Sivignon

Partager

Abonnez-vous à ma (super) newsletter !

Au programme : de la rédaction, du freelancing et de la motivation pour vos projets

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Besoin d'une rédactrice Web ?

*NEWSLETTER

Abonnez-vous à ma newsletter mensuelle (tous les premiers lundis du mois) pour des conseils en rédaction et en freelancing, ainsi qu'une bonne dose de motivation !

Merci et à bientôt !

Pin It on Pinterest

Share This